Voici un édifice au nom aussi curieux que sa destinée, qui presque totalement enfoui sous le sable pendant près d’un siècle, elle a bien failli disparaître à jamais. Embarquez avec nous  dans la découverte d’une miraculée.

Dis, raconte-moi l’histoire de La basilique Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres

Son origine vient de la légende de sainte Véronique. Au premier siècle de notre ère, rentrant de Palestine, la future sainte et son époux Amadour auraient fait naufrage tout près de Soulac et implantent un premier oratoire pour y conserver de précieuses reliques. Cet oratoire sera remplacé au XIIe siècle par la construction d’un édifice roman qui fera l’objet d’un culte dédié à la sainte par les nombreux pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Au XIVe siècle, le niveau du sol intérieur est relevé à cause d’une première invasion des sables et le clocher est fortifié un peu plus tard pendant les Guerres de Religions. 

On peut dire que jusque là tout va presque bien pour notre édifice jusqu’à ce qu’à ce que Dame Nature ne décide de s’en mêler. C’est en effet au XVIIIe siècle, que les éléments se sont déchaînés avec une avancée soudaine des dunes créant l’abandon du village par les habitants. 

La basilique restera enfouie pendant près d’un siècle. Cachée sous un monticule de sable, seul le haut du clocher restait encore visible. Les vicissitudes de la vie, tels que les anneaux qui y étaient accrochés, encore visibles aujourd’hui, avait rendu la basilique à l’état de ruine.

“ Ex arena Redivivina surgit” 
“du sable, elle surgit”

La légende dit qu’une mule attachée au clocher aurait tellement gratté le sol qu’elle aurait dégagé les prémices de la majestueuse basilique endormie. Tant et si bien, que des travaux de désensablements sont enfin engagés pour la sortir de son tombeau de sable. 

C’est en 1860 sous l’impulsion du Cardinal Donnet que Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres voit enfin le jour après de gros travaux de restauration. Elle présente des chapiteaux remarquables et un chœur formé d’une abside voûtée en cul de four. A l’intérieur, la châsse de sainte Véronique rappelle son origine. La Basilique est le point de départ du Chemin d’Amadour entre Soulac-sur-Mer et Rocamadour,  qui retrace l’itinéraire de la légende d’Amadour en 21 étapes.

Basilique Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres
Soulac-sur-Mer
Classée monument historique, la basilique Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.

À voir, à faire, à proximité de la basilique Notre-Dame-de-la-fin-des-Terres

Le phare de Richard

Planté non loin de la Pointe de Grave, au bord de l’estuaire, sur les côtes médocaines, le phare de Richard a été érigé au milieu du XIXe siècle pour remplacer les feux côtiers et « l’arbre de Richard », reconnaissable parmi la végétation, qui servaient de repères aux bateaux. Il comporte une partie habitable surmontée d’une tour de 18 mètres. Par beau temps, depuis son sommet, on embrasse la rive d’en face, saintongeaise, de Royan à
Talmont-sur-Gironde. Le phare s’est doté d’un musée consacré à la vie locale, la pêche, la faune et la flore avec la possibilité de visiter et de jouer les aventuriers au carrelet pédagogique, à proximité. Pour les passionnés de la Seconde Guerre mondiale, une partie du musée est réservée à l’opération Frankton.

Et bien plus encore…

22 résultat(s)

Voir le tracé

2

Boucle des Trois Paroisses

jau-dignac-et-loirac
11,4 km
à pied
Durée : 3h15
Difficulté : Très facile

La Verdonnaise

Voir le tracé

La Verdonnaise

le verdon-sur-mer
6,7 km
à pied
Durée : 1h45
Difficulté : Très facile

Grand Tour de Talais

Voir le tracé

Grand Tour de Talais

talais
13,2 km
à pied
Durée : 3h
Difficulté : Très facile

5

La Pointe de Grave

le verdon-sur-mer

5

Phare de Richard

jau-dignac-et-loirac

5

Marais du Conseiller

le verdon-sur-mer

Voir le tracé

2

La Vélodyssée – De la Pointe de Grave à Lacanau Océan

le verdon-sur-mer
81 km
à vélo
Durée : 4h
Difficulté : Facile

Voir le tracé

5

Boucle du Phare de Richard

jau-dignac-et-loirac
10,7 km
à pied
Durée : 2h30
Difficulté : Très facile

Voir le tracé

2

La boucle de Talais par le port

talais
6,1 km
à pied
Durée : 1h15
Difficulté : Très facile

4

La Grange du Patrimoine

montalivet-les-bains

Circuit dans Montalivet-les-Bains

Voir le tracé

Circuit dans Montalivet-les-Bains

montalivet-les-bains
2,9 km
à pied
Durée : 1h15
Difficulté : Facile

2

Marais de Neyran

le verdon-sur-mer

Voir le tracé

3

Circuit de La Chapelle

jau-dignac-et-loirac
5,8 km
à pied
Durée : 1h30
Difficulté : Très facile

Chemin d’Amadour : étape 2 de Saint-Vivien-de-Médoc à Saint-Christoly-Médoc

Voir le tracé

Chemin d’Amadour : étape 2 de Saint-Vivien-de-Médoc à Saint-Christoly-Médoc

saint-vivien-de-medoc
32 km
à pied
Durée : 7h00
Difficulté : Moyenne

2

Phare de Cordouan

le verdon-sur-mer

Sur les Pistes de Robin au Verdon-sur-Mer

Voir le tracé

Sur les Pistes de Robin au Verdon-sur-Mer

le verdon-sur-mer
3,2 km
à pied
Durée : 1h15
Difficulté : Facile

3

Marais du Logit

le verdon-sur-mer

2

Dune Saint-Nicolas

le verdon-sur-mer

Voir le tracé

2

Chemin de Saint-Jacques-Compostelle par la Chapelle Saint-Jean-Baptiste de l’Hôpital

le verdon-sur-mer
96 km
à pied
Durée : 2 Jours
Difficulté : Moyenne